Pain dermatologique

Quel est l’intérêt d’ utiliser un pain dermatologique (ou savon sans savon ou syndet) ?

La peau a un taux d’acidité naturelle (pH) de 5. Celui-ci doit être maintenu si l’on veut que l’épiderme préserve ses défenses naturelles.
Le savon « classique » libère la soude au contact de l’eau qui va agresser la peau et détruire sa barrière protectrice (le film hydrolipidique protecteur naturel). Le pH cutané va subir un déséquilibre et la peau pourra être sujette à dermatoses, démangeaisons, sensation de sècheresse…

Le pain dermatologique est un nettoyant doux qui respecte le pH de l’épiderme.
Il est particulièrement recommandé pour les peaux fragiles, réactives, sèches, les bébés ou tout simplement pour les personnes qui désirent respecter leur peau.

Petite explication un peu plus technique :

LE SAVON :

La production du savon de toilette se déroule en deux étapes :
1. une phase purement chimique : la réaction de saponification.
2. une phase physique : séparation de divers composants de la réaction.

La réaction de saponification est une réaction réversible. C'est-à-dire qu’en présence d’eau,
la soude combinée se libère en partie donnant un pH alcalin voisin de 10,3/10,5.
Sur la peau acide (pH=5), ces solutions alcalines déséquilibrent l’écologie cutanée et peuvent conduire à des irritations sur les épidermes fragiles.

LE SYNDET 

Pour pallier cet inconvénient, un produit de remplacement a été créé : le syndet ou pain dermatologique. Il contient des agents lavants tensio-actifs.
Stable en milieu aqueux, le syndet a un pH acide, proche de celui de la peau. Il respecte donc son équilibre, laisse un film surgras et se rince facilement même en présence d’eau calcaire.
On pourra donc le conseiller pour le traitement des épidermes fragiles et surtout l’associer à tous les traitements dermatologiques car il respecte le pH cutané.

Toutefois, certains tensioactifs anioniques sont plus agressifs que d’autres. La tolérance cutanée étant notre principal objectif, nous avons choisi de les écarter de nos formules.

Voir la base syndet